Une parodie de « qui veut épouser mon fils ».